Bilan 1 : les filles, le nouveau métier et les autres

nouveau métier

Voici un peu plus de trois mois que nous avons décidé de changer de vie, et de trouver un nouveau métier pour  y arriver. Un premier bilan s’impose donc !

Premièrement, ça me permet de faire le point, mais cela peut également t’être utile. En effet, si toi aussi, tu veux devenir nomade digital, tu dois te poser plein de questions. Le but de ces bilans est donc de t’aider à définir la direction à prendre, pour arriver à ce nouveau mode de vie.

Tu es prêt(e) ? Voici ce qu’il s’est passé durant ces dernières semaines.

Annoncer la grande nouvelle

Ces trois premiers mois ont été riches en émotions. En effet, un aussi gros projet, ça donne le vertige !

Le plus difficile, je dirais, ça a été d’en parler avec nos amis et notre famille. En fait, la discussion en tant que telle n’a pas été si pénible. La plupart du temps, les gens ont bien pris la chose, et ont été très contents pour nous. J’ai même énormément d’amis qui m’ont encouragé à aller au bout de ce projet.

Cependant, ce que j’ai trouvé dur, c’est plutôt l’idée d’en parler. C’est paradoxal, hein ? 😉 J’avais peur de ce que les autres allaient penser, mais aussi qu’ils essayent de me dissuader. Bref, tu sais, cette angoisse inexplicable et surtout irrationnelle du jugement. Finalement, les quelques personnes à qui ce projet ne plait pas tant, ont eu la délicatesse de se taire.

Pourquoi est-ce que cela m’importait autant ? Comme je l’ai dit, c’est un gros changement qui amène son lot de doutes. Alors « dealer » avec les miens, c’est déjà beaucoup. Mais que les autres rajoutent les leurs, non merci !

Quand on fait des changements aussi importants, tout ce dont on a besoin, c’est d’encouragements. Et heureusement, j’en ai reçu beaucoup !

En parler avec les enfants

Au départ, je voulais attendre avant d’en parler avec les filles. En effet, d’une part, je pensais que cela serait trop abstrait pour elles. D’autre part, je me disais que, le projet étant dans deux ans, l’attente serait trop longue pour elles si jamais elles étaient vraiment partantes.

Finalement, j’ai quand même décidé de tâter le terrain. Je leur ai donc demandé si elles aimeraient partir en voyage pendant plusieurs mois avec nous. Elles ont tout de suite dit oui. Évidemment, elles aiment les voyages autant que nous.

Puis, je leur ai expliqué que si l’on décidait de partir, cela voudrait dire qu’elles n’iraient plus à l’école, et qu’on ferait l’instruction en famille. Là, aucun problème. Ce qui a semblait un peu plus difficile par contre, c’est l’idée de ne plus voir leurs amis. Mais malgré tout, elles semblaient plus enclines à partir qu’à rester.

Comme je l’ai dit, je ne faisais que prendre le pouls. Nous leur annoncerons plus officiellement la nouvelle d’ici quelques mois. Toutefois, je suis contente de connaître leur opinion à ce sujet, et surtout, que celle-ci soit favorable.

Nouvelle formation, nouveau métier

Rédaction web SEO

Enfin, le dernier point, mais non le moindre, mon changement de carrière. Si tu me suis depuis un moment, tu sais que je suis joaillière à la base. Sauf que je trouvais cela assez compliqué de fabriquer des bijoux tout en voyageant. J’ai donc décidé de m’orienter vers un métier du web, et plus précisément la rédaction web SEO.

En gros, un rédacteur web spécialisé dans le SEO, écrit des textes destinés à être lus sur un écran, et optimisés pour les moteurs de recherche.

C’est un métier que je trouve passionnant, car j’apprends beaucoup, en rédigeant sur toutes sortes de sujets. Certains sont plus palpitants que d’autres, je l’avoue. Pour te donner un exemple, le tout premier article qui m’a été commandé portait sur l’installation de filtres LCD. Un gros défi, puisque je ne connaissais pas grand-chose à ce sujet.

Depuis peu, je commence à écrire sur des thèmes qui me plaisent beaucoup plus. Par ailleurs, seulement deux mois après le début de ma formation (alors que je ne l’ai pas encore terminée), j’ai eu la chance d’obtenir un contrat à long terme avec un client.

Bref, cela démarre plutôt bien pour moi, et j’en suis très contente. Si bien que je ne regrette même pas le choix de ce nouveau métier.

Blogueur pro

En parallèle, j’ai voulu lancer un blog. Celui-ci en l’occurrence. Et oui, un blog est un super terrain de jeu pour un rédacteur web. Ça me permet d’évaluer si j’ai acquis les compétences nécessaires en optimisation, tout en m’entraînant à écrire. Il faut dire que j’étais un peu rouillée sur ce point.

Cependant, comme je n’aime pas faire les choses à moitié, j’ai décidé de me former sur le blogging également. C’est pourquoi, je me suis inscrite en juin à la formation Blogueur Pro d’Olivier Roland.

Si je ne me trompe pas, cela fait maintenant un mois que le blog est lancé, et je suis plutôt contente des premiers résultats. Mais au-delà des statistiques et du référencement, cette aventure dans la blogosphère m’a beaucoup apportée sur le plan personnel.

En effet, ce n’est pas évident de partager ses pensées en public. Malgré tout, j’ai réussi à passer par-dessus mes peurs, et j’ai pris beaucoup plus confiance en moi. De plus, j’ai eu l’occasion depuis, de me faire des amis virtuels un peu partout dans le monde, qui sont d’un grand soutien et de très bon conseil.

Donc si toi aussi, tu aimerais lancer ton propre blog, peu importe le sujet, je ne peux que t’encourager.

 

 

Voilà en gros le bilan de ces trois premiers mois. C’est étonnant comme un projet comme celui de devenir nomade digital peu changer bien des choses dans notre vie, et ce même s’il ne se concrétisera que dans plusieurs mois. Au début de cette année 2018, je me demandais à quelles expos de métier d’art j’allais bien pouvoir participer. Et finalement, six mois après, j’entamais simultanément une nouvelle formation et une nouvelle carrière. Comme quoi, la vie est parfois totalement imprévisible 😉

Si tu souhaites toi aussi devenir digital nomad, n’hésites pas à me poser tes questions dans les commentaires pour que les réponses puissent profiter à tout le monde.

Et pour connaître la suite de nos préparatifs, rendez-vous au prochain bilan, dans trois mois !

Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 1
    Partage

4 commentaires

  1. J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. une belle découverte, un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre guide : 9 métiers pour gagner sa vie en voyageant