Comment les voyages favorisent la connexion parent-enfant ?

Connexion parent-enfant

Cet article fait suite au carnaval d’articles organisé par Emma du blog www.ParentPlusQuImparfait.com. Les blogueurs s’unissent et publient autour du thème “Comment favoriser la connexion parent-enfant”. Vous aurez accès librement à la compilation de ces articles sous forme d’un e-book gratuit.

 

Tu te demandes si c’est une bonne idée de partir en voyage avec tes enfants ? Je ne peux que te répondre oui. Les bienfaits des voyages sur les touts-petits sont nombreux : augmentation de la confiance en soi, apprentissage de la patience, ouverture d’esprit, etc. Mais au-delà de ceux-ci, il en est un que je trouve encore plus important, c’est le renforcement de la connexion parent-enfant.

Passer du temps ensemble

En effet, plus on multiplie les moments passés ensemble, plus les liens d’attachement deviennent solides.

Dans la vie quotidienne, nous ne disposons malheureusement pas d’assez de temps. En effet, entre l’école, le travail, les heures perdues dans les transports en commun (ou dans la circulation), les activités parascolaires, etc., les membres de la famille sont sollicités de toutes parts. Du coup, il ne nous reste plus beaucoup de temps et d’énergie pour profiter des moments passés ensembles, et ceux-ci se font de plus en plus rares.

Pour ma part, lorsque je pars en voyage avec mon mari et mes enfants, c’est souvent pour plusieurs semaines. Les liens se tissent alors d’avantage, et c’est avec beaucoup de regrets que je reviens au train-train quotidien. À chaque fois, j’ai l’impression d’avoir vécu des moments privilégiés auprès de mes filles, et il me tarde à notre prochaine expédition.

Favoriser la connexion parent-enfant grâce aux découvertes

En général, quand on voyage, on visite pleins de lieux et on en profite pour faire des choses que l’on n’a jamais fait avant.

Alors, c’est sûr qu’avec les enfants, les activités sont parfois limitées. Cependant, ça reste pour eux une toute nouvelle aventure, ainsi que la possibilité de se créer des souvenirs avec les personnes les plus importantes dans leur vie : leurs parents. Ce n’est pas rien !

Il nous arrive souvent d’évoquer nos voyages en famille, et nous en parlons toujours avec beaucoup de complicité, car ces moments n’appartiennent qu’à nous. Et personnellement, je pense que la complicité est le pilier de la connexion parent-enfant.

 

Inclure l’enfant dans les préparatifs

Il n’y a pas que durant le voyage que se développe la connexion parent-enfant. En effet, si ton enfant est assez grand, il est tout à fait possible de l’inclure dans les préparatifs.

Vous pouvez décider ensemble des lieux que vous allez visiter et des activités que vous allez faire.

De plus, il peut aussi t’aider dans la préparation des valises, ce qui lui permettra de comprendre qu’il n’est pas possible pour lui d’emmener une tonne de jouet. Et oui, il prendra vite conscience que les bagages se remplissent rapidement avec les vêtements. Du coup, il sera sûrement plus compréhensif quand tu lui diras qu’il ne peut apporter que trois jouets.

Selon moi, la coopération est aussi un élément qui permet le développement d’une bonne relation entre le parent et l’enfant.

 

Pratiquer l’instruction en famille

Le dernier point que je voulais aborder est celui de l’éducation au sens scolaire du terme. En effet, c’est généralement à l’école que les enfants font la plupart de leurs apprentissages intellectuels. Et nous parents, nous ne savons pas toujours ce qu’il s’y passe. À mon sens, cela créé un vide dans notre relation.

La dernière fois que nous sommes partis en voyage, c’était durant l’année scolaire. Étant donné que les filles s’absentaient pendant six semaines, il était évident que nous devions les faire travailler. Du coup, tous les matins, nous faisions des devoirs.

Je dois avouer que même si cela n’a pas été une tâche facile, j’ai adoré pouvoir les accompagner dans leurs apprentissages. En effet, pour moi, le rôle principal du parent est de guider au mieux ses enfants vers leur vie d’adulte. Et malheureusement, l’école est bien souvent un endroit duquel nous sommes exclus. C’est donc 40 heures de moins par semaine durant lesquelles nous ne pouvons pas développer la connexion parent-enfant.

Petite parenthèse : nous avons quand même la chance d’avoir des enfants scolarisés dans une école alternative. Dans ce genre d’établissement, le parent est considéré comme l’un des acteurs principaux de la réussite scolaire. Cependant, après avoir vécu l’instruction en famille durant quelques semaines, je me rends compte que pour moi ce n’est pas suffisant.

 

La connexion parent-enfant est donc l’une des principales raisons qui me poussent à adopter le mode de vie des nomades digitaux. En effet, en parcourant le monde ensemble, même si cela ne sera pas facile tous les jours, nos liens seront forcément renforcés.

Et toi, as-tu déjà voyagé avec tes enfants ? Qu’as-tu retiré de cette expérience ?

Partager l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre guide : 9 métiers pour gagner sa vie en voyageant